co-entreprendre

Connu pour son fromage, le plateau de Herve est aussi le terroir d’un nouveau vent coopératif. Soufflant avec force dans le champ du circuit court alimentaire, celui-ci porte jusqu’à Histoire d’un Grain, jeune projet entrepreneurial où la meunière ne dort point. Rencontre.

 

Fondée en avril 2018, Histoire d’un Grain est une coopérative agricole et meunière dont l’objectif est de produire une farine de qualité, bio et locale. Elle rassemble producteurs céréaliers et artisans-boulangers afin de recréer un pain nutritif, mais aussi solidaire. ‘Nous nous sommes inspirés du statut de paysan-boulanger qui existe spécifiquement en France’ explique Mathilde, l’une des 4 fondateurs. ‘La forme coopérative nous a permis de réunir en son sein ces deux métiers distincts tout en nous permettant de créer un réseau vertueux d’entraide’. Et Histoire d’un Grain de soutenir dès lors une filière complète, du champ à l’assiette, réinstaurant un dialogue bien souvent perdu entre les agriculteurs et leurs collègues transformateurs.

Accompagnés par Step Entreprendre dans le cadre du Réseau Alimentaire de l’Arrondissement de Verviers, les 4 porteurs de projet n’ont pashésité un seul instant sur la forme juridique à adopter : ‘la coopérative prône les valeurs qui sont les nôtres, de collaboration et de mise en lien avec l’écosystème plutôt que de concurrence’ poursuit Renaud, autre conteur de cette belle histoire du grain. ‘Réussir tout seul en tant qu’agriculteur  ou artisan est réellement difficile. Le co-entrepreneuriat nous permet quant à lui de mobiliser un réseau, de mutualiser les énergies, de mettre en place un idéal de débouchés qui valorise les différents acteurs de la filière, tout en satisfaisant le client final, lui aussi partie prenante au projet’.



Content image

Base de notre alimentation, la céréale pose la question de l’enjeu environnemental, elle qui est appauvrie à grands coups de pesticides et autres intrants favorisant de grands volumes de production. ‘Nous avons eu la grande chance de faire la connaissance d’un producteur céréalier local travaillant en bio, ce qui a permis de lancer rapidement l’activité. Son labeur s’en trouve directement valorisé. Il y a donc une vraie plus-value pour chacune des parties ‘. Cette plus-value, près de 800 visiteurs auront pu la découvrir lors des dernières ‘Journées Découverte Entreprises’, faisant escale à Thimister-Clermont. Une réussite pour cette jeune coopérative qui compte déjà 250 coopérateurs : agriculteurs, boulangers ou citoyens pouvant acheter la farine fabriquée dans l’un des deux moulins, acquis en à peine un an d’existence !

Si les perspectives sont bonnes et passeront par l’acquisition d’un équipement qui permettra d’augmenter et stabiliser la production, nos deux porteurs de projet soulignent l’importance de faire appel à une agence-conseil en économie sociale dans le montage de ce type de projet. ‘Outre les aspects financiers, travailler avec Step nous aura permis d’avoir un regard global sur notre projet coopératif, et d’acquérir des outils d’intelligence collective bien utiles à la gestion du groupe’.  Gageons que la pâte continuera à lever pour cette co-entreprise - par ailleurs soutenue par la mesure Brasero de la Wallonie - et suscitera des vocations. De quoi augurer d’un nouveau miracle : celui de la multiplication des bons pains !

Intéressé-e par une aventure collective et le coentrepreneuriat? Lancez-vous avec Step Entreprendre !  www.stepentreprendre.be

Plus d’infos sur le coentrepreneuriat : www.coentreprendre.be